• De l'éthique à l'étiquette

    Entre responsabilité sociale et savoir-vivre informatique, l'entreprise est interpellée au titre d'une éthique entendue plus ou moins largement. Sort-elle de son rôle en assumant ces débats ? Manque-t-elle à son devoir en les éludant ?

    Ethique

    Supposée soucieuse d'efficacité avant tout, l'entreprise doit-elle s'ouvrir au débat éthique ? On peut le penser quand, au fil des ans, se multiplient les thèmes sensibles qui la touchent directement : entreprise citoyenne, développement durable, commerce équitable, corporate governance, notation sociale et environnementale, etc. Qu'il le veuille ou non, chacun est d'autant plus intéressé que la pression sociale se renforce et qu'il vaut mieux savoir de quoi l'on parle. Sans entrer ici dans les débats de fond - de l'éthique financière à l'éthique managériale - que soulève une actualité tenaillée entre mondialisation débridée et "crise morale" du capitalisme, on peut tenter une première approche de la question, par le petit bout de la lorgnette, à partir de la netiquette, code de bonne conduite sur les autoroutes de l'information. Une façon comme une autre de préciser un peu le sens des mots, de donner vie à des notions abstraites qui ont une portée de plus en plus concrète.


    Lire ou télécharger la suite :

    Version "écran" >> Voir en HTML (sur www.algoric.com) 

    Version imprimable > Télécharger le PDF

    C'est dangereux, comme tout remue-méninges... mais c'est gratuit !

     

     

    « La vraie vie est comme une page web…Du piège abscons à la soumission librement consentie »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :